• Portrait: Thierry Sportouche, Lyonnais, Cassiden et so British

    Étonnant personnage que Thierry Sportouche. Authentique Lyonnais, né dans la capitale des Gaules en 1953, il y vit et y travaille: le jour, très sérieux juriste-formateur au ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie; la nuit ou pendant ses loisirs, il devient, c'est selon, musicien, chanteur, rocker et parolier, ou auteur de poèmes et de polars!

    Portrait: Thierry Sportouche, Lyonnais, Cassiden et so British

    Thierry Sportouche sera présent ce mardi aux Nocturnes littéraires, sur le port. /Photo C.R.

    "J'ai été dévasté par le Brexit" (Thierry Sportouche)

    Plusieurs vies donc, et deux points d'ancrage: "]e suis Lyonnais, très attaché à ma ville, mais aussi amoureux de Cassis que je n'ai cessé de fréquenter depuis 1969. J'y ai un petit appartement et j'y viens avec mon épouse pour les vacances." Parfaitement anglophone, Thierry Sportouche est aussi amoureux de l'Angleterre, de sa culture, de sa musique, de ses bières et, mais oui… de ses fromages, le cheddar et le stilton… "J'ai été dévasté par le Brexit", confie-t-il, encore secoué par ce qu'il considère "comme un désastre et le triomphe de la démagogie".

    Musicien donc et fervent défenseur du rock progressif, Thierry vient de sortir avec son ami le chanteur-guitariste anglais Tim Hunter un CD de onze titres baptisé Mad Moonlighters, une musique orientée rock mélodique et pop, au chant, à la guitare, au synthé, au mellotron et à la flûte. Totalement "Entente cordiale", l'album a été enregistré et masterisé dans des studios de Knaresborough, Londres et Lyon. Parmi ces titres, Aquitaine, une sorte de rêve sur l'histoire d'Aliénor et de la nostalgie de l'Aquitaine anglaise, toujours latente dans le Bordelais. Ou Drive out the Demons, une protestation contre tous les formatages de l'esprit quels qu'ils soient. Et celle encore, poignante, d'un petit enfant juif déporté dans un train qui appelle au secours ou, plus locale, Lyre Bird, l'oiseau-lyre qui s'envole de Canaille… Sans oublier, The Man in the moon, sur une contine anglaise, avec un côté rêveur et idéaliste très petit prince. Enfin, Universal fromage, désopilant d'humour british, à la gloire des fromages !

    Poète un peu rêveur sans cesse titillé par la plume, Thierry Sportouche a signé dans les années passées plusieurs nouvelles ou petits romans policiers marqués par un humour à la Agatha Christie et une touche de fantastique à la Conan Doyle. Cette année, il nous revient avec Océane, un recueil de deux nouvelles policières publié aux éditions Acid Dragon. Allo Maman Bordeaux, tout d'abord, qui voit revenir Mme Martin avec ses jeunes protégés Pierre, Paul et Jack pour enquêter sur la question du trafic des migrants dans le Bordelais. Océane et Marie-Jeanne, ensuite, l'histoire plutôt glauque d'une adolescente droguée dont le copain, petit trafiquant, vient de se radicaliser. Actualité…

    Claude RIVIÈRE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :