• Andréa Ferréol dévoile les passions et les hommes de sa vie

    Samedi prochain, en partenariat avec la Librairie Préambule, le Bar du XXe siècle accueillera pour un nouvel apéro littéraire la comédienne Andréa Ferréol. Elle y dédicacera son dernier livre, La Passion dans les yeux, un recueil de ses mémoires.

    Née en 1947 à Aix-en-Provence, Andréa Ferréol débute au Festival d'Avignon, et travaille au théâtre avec Jean-Michel Ribes, Claude Régy, Robert Hossein… Après le succès de La Grande Bouffe, elle enchaîne les rôles au cinéma: Les Galettes de Pont-Aven (Joël Séria), L'Incorrigible (Philippe de Broca), Flocons d'or (Werner Schroeter), Despair (Fassbinder), Retour à Marseille (René Allio), Le Dernier métro (François Truffaut), Y a-t-il un Français dans la salle? (Jean-Pierre Mocky)… À Aix, sa ville, elle organise chaque année les Flâneries d'Art Contemporain (17 au 19 juin 2016).

    Andréa Ferréol dévoile les passions et les hommes de sa vie

    Ferréol ne manque pas de caractère: par amour pourtant, elle a accepté d'un homme ce qu'elle a refusé à tous les autres: subir ses caprices, mettre de côté ses projets pour se rendre à tout moment disponible, devenir son esclave… Cet homme, la passion de sa vie, c'est Omar Sharif, rencontré en 1984. Une liaison secrète, qui se transformera en amitié amoureuse et durera jusqu'à la disparition de l'acteur en juillet 2015. Dès 1973, elle connaît le succès en incarnant la plantureuse héroïne de La Grande Bouffe, de Marco Ferreri. Dans son livre, elle dévoile les coulisses de ses tournages, raconte ses metteurs en scène, ses partenaires. Mais c'est aussi la femme, sa vie, ses parents et amis qui sont tour à tour évoqués.

    "Alors, pour en savoir plus sur Andréa Ferréol, les coulisses de ses tournages avec Fassbinder, Ferreri, Commencini, Mocky, Truffaut, Schlöndorff, Scola, Greenaway… ses rôles au théâtre, à la télévision, les souvenirs qu'elle garde de ses rencontres avec Lancaster, Noiret, Mastroianni, Delon, Gassman, Marielle, Hanin, Belmondo, Bud Spencer, Marielle, Depardieu, et bien sûr Omar Sharif, pour succomber à votre tour à ses incroyables yeux verts et son enthousiasme contagieux, venez donc la rencontrer ce samedi 21 mai à partir de 17h30 au Bar du XXe siècle, 17 avenue Victor-Hugo à Cassis, vous ne serez pas déçus", assure François Hème, le libraire de Préambule.

    Claude RIVIÈRE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :